Face à la mer, "La photo écran" - Christiane Blanchard
        
Face à la mer, "La photo écran"
La photo est ancienne aux couleurs pastels. C'est les vacances au bord de la mer.
Serrés à gauche de l'image , il y a moi et mon père . Nous sommes debout, il me tient par la main.
Mon père a environ quarante ans. Il est mince, ses cheveux sont décoiffés par le vent. Il porte un short de bain
à petits carreaux rouges et marrons qui laisse apparaître à la ceinture une marque de bronzage.
Moi , j'ai trois ans.
Je porte un maillot de bain rouge à frou-frou avec des petits bateaux blancs. Mes cheveux sont coupés au carré
avec une frange toute droite sur le front.
À l'horizon très loin derrière nous, on aperçoit la plage à perte de vue, des petites toiles de tentes rouges
et les immeubles modernes qui font face à l'océan.
Les pieds dans l'eau à marrée basse, on est ensemble mon père et moi, un instant.

À des années lumières de cette photographie , je suis en vacances au Portugal .
J'ai longé la plage jusqu'aux rochers pour regarder l'immensité de l'océan .
Non loin de moi, j'aperçois un homme qui lui aussi regarde le spectacle , gigantesque, grandiose.
Je m'approche mais reste en retrait derrière lui.
Il est grand, robuste et doit avoir la cinquantaine.
Il se tient debout sur les rochers . Ses mains jointes reposent dans son dos.
Ses jambes sont fortes et pleines de varices. Il porte lui aussi un short de bain à carreaux.
Il émane de sa posture, de sa personne, comme une acceptation face à la mer énorme , face à sa force.
Je ressens une étrange émotion et photographie la scène qui m'est offerte.
Plus tard je verrai dans ces images une valse de symboles, une chimère faites de souvenirs.
Top